Top 5 superstitions coréennes : quoi faire et ne pas faire la veille d’un examen

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
inventions coréennes, superstitions, lingua coreana, idioma coreano
pixabay.com

Pour les élèves du monde entier, la période d’examen est un moment difficile de leur vie scolaire et qui les rend plus stressés. Et c’est encore pire quand l’examen en question peut décider de leur futur parcours, qu’il soit professionnel ou d’enseignement.

Ainsi, les jeunes arrivent, le plus souvent, à faire appel aux diverses croyances populaires qui peuvent devenir comme des solutions anti-stress pour eux. Même le plus préparé d’entre eux peuvent être saisis par la panique à cause de l’agitation générale et des pressions des autres, donc c’est assez fréquent que les élèves cherchent à se libérer de leurs émotions en pratiquant différentes superstitions locales censées d’apporter du succès au jour de l’examen. 

Alors, c’est évident que plus l’examen est important et plus la société lui accorde du prestige, plus les superstitions pour l’examen seront nombreuses. Et c’est exactement le cas de la Corée du Sud où l’examen de CSAT (un test d’aptitude scolaire pour l’entrée à l’université), un des examens les plus difficiles au monde, est la seule voie d’accès à une bonne université.

La compétition est acharnée, étant le fait qu’une université de prestige signifie, en Corée du Sud, une garantie pour une carrière pleine de succès, enfin pour une vie heureuse. Ainsi, les superstitions coréennes concernant les examens sont extrêmement nombreuses. 

L’impact social pour la Corée du Sud

Un score élevé à cet examen est même une question de la réussite dans la vie d’un individu. La préparation dure plusieurs années pendant lesquelles après les cours qui se finissent le plus souvent très tard le soir, les élèves coréens se dirigent vers d’autres institutions où ils doivent passer encore quelques heures pour étudier et réviser.

 

Vezi această postare pe Instagram

 

O postare distribuită de AHHYEONICHEONJE (@ahhyeonicheonje)

Bref, un score élevé à l’examen devient l’équivalent des nombreuses nuits blanches passées à étudier et à réviser, d’un nombre accablant d’heures de cours, de plusieurs cours privés et de beaucoup d’autres sacrifices (sans parler de la pression des parents et de la société sur eux, qui n’aide pas à remonter le moral des élèves).

Le jour de CSAT est très important, même un moment crucial dans la vie des élèves coréens de toutes les régions et par conséquent des choses difficiles à imaginer pour les autres pays se produisent ce jour-là. Les fonctionnaires publics et la plupart des employés des entreprises commencent avec une heure de retard afin que le trafic soit dégagé pour les candidats qui se rendent tôt le matin sur leur lieu d’examen. Tout cela pour aider les candidats à arriver plus facilement.

De plus, pendant l’épreuve de compréhension orale, les compagnies aériennes arrêtent leurs vols pour ne pas perturber le déroulement de l’examen de l’anglais. Ensuite, les policiers emmènent gratuitement les candidats qui se trouvent en difficulté (qui ont perdu d’argent, qui ne parviennent pas de prendre le transport à temps ou d’autres problèmes imprévus) sur la route de leurs lieux d’examen.

Que ce soit des journalistes, des professeurs, des parents ou leurs collègues qui ont un an de plus jusqu’à l’examen, tous les encouragent le jour de CSAT avec des cris accompagnés de chants ou du rythme des tambours.

Également, les mères vont au temple pour prier pendant l’examen et pour allumer une bougie en signe d’espoir. Des milliers des bougies peuvent être trouvées le jour de l’examen, les mères des étudiants priant à l’unisson, tel qui le représente l’image ci-dessous :

Les célébrités et les groupes k-pop préférés des jeunes les encouragent aussi, leur souhaitant bonne chance. Ainsi, de nombreuses idoles transmettent des messages réconfortants aux fans via les réseaux sociaux.

D’ailleurs, les chansons qui ont le rythme trop répétitif  sont censées de déconcentrer les élèves pendant leurs révisions et donc, dès que la date de l’examen approche, elles sont interdites en Corée du Sud. Voici un exemple :

C’est incroyable l’importance de CSAT pour la société, donc la pression sur les épaules des jeunes est immense et les superstitions coréennes pour renforcer les chances de succès aussi diverses. Voici 5 superstitions coréennes :

1. Superstitions coréennes – que manger pour avoir de la chance

En ce qui concerne la nourriture, il y a la superstition coréenne qui suppose que manger des aliments collants pendant la période de révision et à la veille de l’examen aide à mémoriser plus facilement. On dit que si les élèves mangent ce genre de nourriture les informations se collent à leurs têtes plus facilement et ils n’oublient pas ce qu’ils apprennent. Donc, avant les examens, les élèves mangent des friandises traditionnelles coréennes comme par exemple les gâteaux de riz –Tteok – ou le Yeot.

 

Vezi această postare pe Instagram

 

O postare distribuită de MINEE EATS (@minee.asmr)

Mais quelle est l’origine de cette superstition coréenne? La réponse est simple. Parce que en coreen le verbe 붙다  signifie « coller » et à la fois « passer un test ». Également, comme on l’a déjà dit, les aliments de ce type sont des porte-bonheurs célèbres  pour un examen et par conséquent ils deviennent de très bons cadeaux que les parents peuvent offrir à leurs enfants comme signe de leurs meilleurs vœux de réussite à l’examen.

La société entière est marquée par cet examen et les magasins aussi. Donc, les vendeurs produisent des friandises spéciales pour l’examen d’entrée. Par exemple, le tteok est décoré avec un motif de trèfle à quatre feuilles.

D’ailleurs, les parents sont aussi impliqués que leurs enfants. Parfois les parents accrochent ces friandises sur les portes de l’école, le plus haut possible, geste symbolique pour le désir de voir leurs enfants sur une position de top dans le classement de CSAT.

2. Superstitions coréennes – le papier toilette

Le papier toilette est également un cadeau qui porte bonheur pour les candidats de l’examen. L’explication c’est que le verbe 풀다  signifie dérouler (le papier toilette), mais il y a encore une autre acception qui veut dire résoudre un problème. Ainsi, tout comme le déroulement facile d’un rouleau de papier toilette, celui qui offre ce cadeau souhaite un passage facile de l’examen au candidat.

3. Superstitions coréennes – la fourchette

Ensuite, si on voulait dire bonne chance à un élève coréen on devrait lui offrir une fourchette (ou du chocolat en forme de fourchette). En coréen, le verbe 찍다  peut être aussi utilisé avec le sens de choisir la bonne réponse (le CSAT est un examen de type choix multiple).

4. Superstitions coréennes – les choses à éviter la veille d’un examen

Au contraire, on dit que la nourriture « glissante » fait le savoir « glisser » dans les têtes des étudiants. Alors, on croit que si le candidat mange du miyeokguk (soupe aux algues) ou des nouilles le veille de l’examen, il va sûrement échouer.

5. Superstitions coréennes – se laver les cheveux ou non?

Un autre geste de mauvais augure est de laver ses cheveux avant l’examen, parce qu’on croit que de cette façon les informations dans les têtes des étudiants peuvent s’effacer.

Pour finir cet article, il est important de présenter une vision actuelle des jeunes coréens sur ces superstitions. De nos jours, de moins en moins d’élèves croient à ces superstitions coréennes, tandis que les plus âgées confèrent encore une grande importance à ces rituels.

Cependant, on doit comprendre que même si les jeunes sont sceptiques face à ces superstitions coréennes, ils les pratiquent, non pas guidés par la croyance, mais parce qu’ils sont soumis à beaucoup de pression sociale. Dans la communauté coréenne, obtenir un score (presque) maximum à cet examen signifie avoir l’opportunité de suivre une bonne université, avoir une bonne carrière, enfin une vie sereine et prospère. Donc, les enjeux sont grands et un jeune coréen doit essayer de jouer même sa dernière carte pour occuper la plus haute position dans le classement de CSAT.

 

Vezi această postare pe Instagram

 

O postare distribuită de 만들고 그리고 짜잔! (@onew05)

Encore, si vous êtes passionné par la Corée du sud et si vous voulez en savoir plus, lisez ici top 12 séries coréennes à regarder.  

Sources :

 503 total views,  3 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.