Que se passe-t-il dans notre cerveau quand on fait du bien ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
analphabétisme, L’analphabétisme, l’analphabétisme , analfabetismo funcional, le cerveau humain, creierul uman
Pixabay.com

Traduction : Gabriela Popescu 

Le cerveau humain est un organe complexe qui contrôle de nombreuses fonctions de l’organisme telles que : les pensées, les émotions, le rythme cardiaque. Mais, la plupart du temps, notre cerveau est notre plus grand ennemi.

En nous laissant emportés par un mélange d’émotions négatives, apparaissent l’anxiété et la dépression, les problèmes actuels avec lesquels se confrontent la plupart des jeunes et pas seulement. Les bonnes actions ont une série d’effets bénéfiques sur notre esprit. Découvrons-nous ensemble les principaux avantages.

Un meilleur état émotionnel

Avez-vous observé qu’après chaque bonne action effectuée, subitement notre état s’améliore ? Eh bien, les scientifiques décrivent cet effet comme «  helper’s high » (l’euphorie de l’aide). La première étude a été réalisée sur 427  femmes mariées avec des enfants. En analysant leur comportement, ceux-ci ont observé une amélioration, le stress et les soucis quotidiens se réduisaient.

 

Vezi această postare pe Instagram

 

O postare distribuită de The Human Brain (@neuroradiology)

Ainsi, on a constaté que le bénévolat, même aux périodes limitées de temps, provoquait un état émotionnel beaucoup meilleur et réduisait considérablement l’anxiété et la dépression. En même temps, les personnes âgés qui ont plus de 50 ans et qui font du bénévolat au moins 4 heures par semaine ont un risque moindre de développer de l’hypertension artérielle.

On vit plus longtemps…

Une autre étude fameuse a été réalisée en 1990 et s’est basée sur les journaux personnels des nonnes. Par conséquent, on a constaté que les femmes qui partageaient dans leur journal des pensées positives ont vécu 10 ans de plus que les autres. En concluant toute cette démarche, la réalisation des actions bonnes et positives offre de la tranquillité.

En général, chaque activité qui contribue à la déconnection de nos problèmes personnels, nous aide à être plus heureux. C’est pourquoi, les spécialistes recommandent la pratique d’un hobby. Donc, toute activité qui distrait notre esprit des problèmes quotidiens est bénéfique.

Avec seulement un click, vous pouvez acceder ici l’article en roumain.

Est-il vrai qu’on utilise seulement 10% de notre cerveau ?

✨ Mais que se produit-il dans notre cerveau lorsqu’on fait de bonnes actions ?

Une autre étude a été réalisée au cerveau humain par un groupe de docteurs. Ceux-ci ont analysé le cerveau par le biais d’une RMN pendant que leur patient vivait des émotions positives, d’empathie ou de compassion. À l’issue de cette recherche, on a découvert des hormones positives qui avaient le rôle de réduire le stress et l’apparition de deux problèmes contemporains : l’anxiété et la dépression.

Alors que les gens sont altruistes, empathiques, généreux, une hormone appelée ocytocine est sécrétée dans le cerveau, aide à consolider la confiance en soi et à réduire la peur. Par ailleurs, deux autres hormones secrétées sont : l’endorphine et la dopamine.    

L’endorphine est une hormone qui améliore le stress et la douleur, en provoquant parfois une sensation d’euphorie. Vous pouvez produire de l’endorphine en faisant du sport, du yoga ou de la méditation, en mangeant du chocolat noir ou en riant souvent.

Les scientifiques de National Institutes of Health ont découvert le fait que le bénévolat et les actes de charité étaient bénéfiques pour la production des endorphines. 

De l’autre côté, la dopamine est connue comme l’hormone du bonheur et transmet toute l’information au cerveau. La concentration de dopamine influence le niveau d’attention de l’individu, la mémoire, l’apprentissage et l’humeur. Au moment où l’on sent du plaisir à l’issue d’une activité, le cerveau sécrète une quantité plus grande de dopamine.

Cette quantité nous aide à nous sentir mieux aussi bien du point de vue mental que physique. Le niveau de satisfaction et de motivation est le résultat de cette hormone du bonheur sécrétée par notre cerveau. Par ailleurs, la dopamine renforce un comportement associé avec une émotion positive, donc, sa sécrétion est nécessaire.    

Le niveau bas d’endorphines et dopamines met notre santé en danger. Ainsi, on peut se confronter avec la dépression,l’anxiété, des maux de tête chroniques, la maladie Parkinson, ADHD, des troubles du sommeil, manque d’énergie, difficultés d’attention, obésité et beaucoup d’autres.

💭Faire de bonnes actions est la tâche la plus glorieuse pour l’homme – Sophocle  💭

En conséquence, les bonnes actions représentent le sentiment le plus exaltant que les gens éprouvent. Ce sentiment est ancré dans les instincts naturels des gens d’aider l’autre. Chaque bonne action est récompensée par la production des hormones du bonheur, très bénéfiques pour la santé de notre esprit. 

En fait, chaque acte de charité réduit le stress. La réduction du stress diminue aussi le risque des problèmes cardiovasculaires et améliore l’immunité. Tout compte fait, faisons-nous de bonnes actions plus souvent ! Les petites choses font toute la différence !

Lisez aussi La musique et 3 de ses incroyables pouvoirs, où vous pouvez découvrir son effet sur le cerveau. 

SOURCES:

 341 total views,  3 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.