Le musée de l’Armée et 4 infos essentielles sur lui

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Muzeul armatei
Flickr.com

Situé dans l’Hôtel national des Invalides et crée en 1905 grâce à l’unification institutionnelle du musée d’Artillerie et du musée historique de l’Armée, le musée de l’Armée qu’on connaît aujourd’hui est l’un des musées les plus importants d’Europe et du monde entier en ce qui concerne les collections d’histoire militaire.

En abritant environ 500 000 objets exposés, le musée se propose d’offrir aux visiteurs une perspective élargie sur l’histoire militaire de la France qui s’étend de la Préhistoire jusqu’à nos jours.

Si vous n’avez jamais visité le musée de l’Armée et si vous voulez le faire, voici 4 infos essentielles et intéressantes que vous devez connaître avant de réserver une visite ici!

1. Objets exposés

Les collections qui se trouvent dans le musée de l’Armée sont très riches et elles peuvent satisfaire la curiosité de n’importe quel passionné de l’art militaire.  L’ensemble des objets exposéss comprend de différents types d’armes qui sont plus anciennes ou plus nouvelles, d’armures utilisées pendant les luttes, d’uniformes portés dans les guerres, et des décorations obtenues par  les soldats. De plus, on y trouve des figurines historiques pour que le public puisse s’approcher mieux des portraits de ceux qui ont lutté pour la France.

Ainsi, le musée de l’Armée offre au public la chance de regarder des peintures, des sculptures, des dessins ou des photographies et de voir une collection d’ouvrages imprimés, des manuscrits et d’archives. De même, les visiteurs peuvent trouver ici des pièces archéologiques et ethnographiques qui datent de la période avant de l’empire colonial français et de la colonisation.

2. Départements du musée de l’Armée

Le musée de l’Armée est divisé en plusieurs départements, chacun d’entre eux couvrant une période historique spécifique. Ainsi, on peut trouver ici Le département ancien dont la collection est l’une des plus importantes et vastes du monde entier, car elle comprend d’armes et d’armures datant des XIIIe-XVIIe siècles.

De même, Le département moderne couvre une période de 227 ans (1643-1870) et les objets exposés ici se concentrent sur l’époque de Louis XIV jusqu’à celle de Napoléon III. De plus, Le département contemporain porte sur la période de 1871 à 1945, en mettant l’accent surtout sur les deux guerres mondiales.

D’autres départements qui forment le musée de l’Armée sont L’Historial Charles-de-Gaulle qui offre aux visiteurs des documents audiovisuels sur la vie et l’œuvre de Charles de Gaulle, Les Cabinets Insolites qui comprend des figurines anciennes, des modèles d’artillerie et d’instruments typiques pour la musique militaire, Le département des peintures et sculptures, Le cabinet des dessins, estampes et photographies, La bibliothèque – centre de documentation, et L’église du Dôme.

3. Le tombeau de Napoléon Ier

En faisant partie de l’Hôtel national des Invalides, le musée de l’Armée abrite sous le Dôme le tombeau impérial de Napoléon Ier. Même si l’empereur a été initialement enterré  sur l’île Sainte-Hélène là où il est mort, sa dépouille a été transférée en 1840 à Paris aux Invalides grâce au roi Louis-Philippe. La crypte a 6 mètres de profondeur, mais les visiteurs peuvent voir le tombeau de Napoléon sans descendre, ce qui peut constituer une expérience inédite.

De même, une autre chose très intéressante est représentée par le fait que les noms des batailles où Napoléon a été vainqueur sont inscrits au sol de la crypte sur une mosaïque. Ainsi, il y a aussi d’autres membres de la famille impériale qui reposent sous le Dôme, comme le frère cadet Jérôme, le frère aîné Joseph et le fils de l’Empereur.

         Si vous voulez jeter un coup d’œil à la crypte du tombeau de Napoléon, cliquez ici !

4. Expositions temporaires organisées au musée de l’Armée

À part les expositions permanentes, le musée de l’Armée organise aussi des expositions temporaires sur diverses thématiques. Voici une liste des plus récents expositions qui peuvent susciter votre  intérêt :

  •       Napoléon n’est plus : du mercredi 19 mai 2021 au dimanche 31 octobre 2021
  •       Napoléon? Encore! : du mercredi 19 mai 2021 au dimanche 13 février 2022
  •       Militaires et archéologues : du vendredi 18 juin 2021 au dimanche 19 septembre 2021
  •       La guerre franco-allemande à hauteur d’hommes : du mercredi 19 mai 2021 au dimanche 3 octobre 2021
  •       Exposition hors les murs : Cadets de Gascogne : du vendredi 4 juin 2021 au dimanche 7 novembre 2021

L’exposition des photographies

Le musée de l’Armée a beaucoup de choses particulières qui le rendent unique. Il montre pour la première fois la représentation d’un conflit dans une photographie. Dans le musée on peut trouver une exposition sur la représentation de la guerre en photographies, une exposition qui vole le regard avec toutes ses merveilles. Elle a environ 100 ans d’acquisition. On peut trouver des décors en chaos, des scènes de combat, des victoire ou des ruines, divers portraits de soldats ou de civils touchés par la guerre. Il présente une exposition sur le sujet de la guerre de 100 ans et le rôle joué par Jean de Dunois, constructeur du château de Châteaudun où se déroule l’exposition.

Le salon des forces spéciales

L’exposition sur les forces spéciales montre leur développement et de leur perfectionnement, elle montre ce que sont la guerre et le combat, dans un esprit pédagogique. À plus de 30 ans de la constitution du Commandement des opérations spéciales à la suite de la première guerre du Golfe, le Musée de l’Armée présente le parcours et le développement des forces spéciales françaises de la Seconde Guerre mondiale à nos jours. Cette présentation inédite invite le visiteur à la découverte de ces unités d’élite en connaissant la Marine nationale, l’armée de l’Air, de Terre et de l’Espace et leur équipements.

Cette exposition offre aussi l’occasion de réfléchir à la représentation des forces spéciales au cinéma, avec une scénographie très riche dans laquelle les dispositifs multimédias jouent un rôle important. Des domaines aussi vastes que l’évolution de la presse au XXe siècle, le mythe du photojournaliste, la quête de l’opinion publique, l’image personnelle, la représentation dramatique de la mort, la véridicité de l’image, l’éthique du photographe ou encore le développement du statut du photographe et la naissance de la notion d’auteur sont aussi évoqués.

L’artillerie

Une nouvelle exposition sur le thème de l’artillerie et la sculpture est proposée en accès libre dans les salles du rez-de-chaussée, vous permettant de découvrir des œuvres de pièces d’artillerie en bronze des XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles. La galerie du rez-de-chaussée expose de superbes bouches à feu en bronze de la période de la Renaissance : des exemplaires appartenant aux rois français des règnes de Charles VIII, Louis XII et François Ier, mais aussi des pièces étrangères des XVIe, XVIIe et début XVIIIe siècles.

Dans la galerie se trouve l’équipement d’artillerie du Premier et du Second Empire – pièces d’artillerie sur affûts, caisses de munitions, avec des statues retraçant l’épopée impériale : Napoléon Ier de Seurre, Vive l’Empereur ! de Richefeu, Les quatre « Grognards »  et L’Armée de la Loire de Croisy.

Arts de l’Islam

On expose des chefs-d’œuvre anciens et modernes, symbolisant la plénitude de la civilisation islamique et son intégration dans l’histoire de la France depuis plus de 1 300 ans. Pour accompagner cet ambitieux projet, le musée de l’Armée prête sept fastueux objets issus de ses collections d’art islamique, présentés dans six villes de France, parmi les 18 villes exposées dans le cadre de cette opération-événement. Pour un public dont l’âge importe peu, il nous invite à jeter un oeil sur les arts et les couleurs de l’Islam. Les dispositifs scénographiques sont élaborés pour présenter chaque exposition comme un lieu d’échange accessible.

Visio-visites! 

Confortablement installé dans son fauteuil, les médiateurs du musée proposent désormais des visites à distance sur Napoléon. D’une durée variant entre 45 à 60 minutes, les vidéo-guides vous offrent la chance de naviguer à partir de la plateforme Zoom de votre ordinateur dans les lieux des Invalides, en compagnie de médiateurs qui vous conduiront à la découverte du Dôme des Invalides, du Tombeau de l’Empereur, des salles de l’exposition Napoléon, en bénéficiant de la technologie pour vous présenter des supports digitalisés qui viendront enrichir la visite vidéo.

Le musée est ouvert tous les jours de 10h à 18h et le mardi jusqu’à 21h. Dans les jours de 1er janvier, 1er mai et 25 décembre, il est fermé. L’Hôtel national des Invalides est accessible au public à n’importe quel moment aux horaires d’ouverture comme le Musée. Le Tarif du billet est de 14€, pour le tarif réduit 11€ et vous pouvez acheter votre billet en ligne.

Cliquez ici pour trouver plus de détails sur les expositions temporaires !

 Si vous voulez visiter Paris, cliquez ici pour découvrir 7 choses que vous devez faire en arrivant ici !

Sources :

 843 total views,  1 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.