Milan – Top 5 attractions touristiques à découvrir

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Milan, Italia
Photo: pixabay.com

Traduction : Alexandra Crăcană

À ce jour, Milan est un centre économique, industriel et, avec Paris, la capitale mondiale de la mode et du design. La belle ville attire les yeux des touristes qui viennent du monde entier pour visiter les attractions touristiques les plus célèbres. De plus, Milan cache de nombreux secrets dont on ne parle pas trop souvent.

L’histoire de Milan

Milan a été fondé en 400 avant J.-C par la tribu celtique Insubres, et en 196 avant J.-C, il a été occupé par les Romains, qui l’ont nommé Mediolanum (ce qui signifie emplacement médian) en raison de sa position géographique stratégique pour les routes commerciales. Au IIIème siècle, Mediolanum est devenu le centre du diocèse italien (c’est-à-dire celui qui payait les impôts). À partir de ce moment, la capitale de l’empire a passé de Rome à Milan.

Entre les années 774 et 962, sous l’Empire carolingien, Milan développe son activité commerciale entre l’Orient et l’Occident. Au XIIe siècle, Milan était déjà un grand centre économique, avec une société élevée et riche.

Le Duché de Milan

Le Duché de Milan (1395-1796) a été fondé en 1395, lorsque l’empereur Venceslao a donné à Gian Galeazzo Visconti le titre de duc de Milan. La dynastie a régné jusqu’en 1447, et en 1450 la ville est devenue une république, date à laquelle la dynastie Sforza a pris la place de la famille Visconti. Francesco Sforza a épousé la fille du dernier membre de la famille Visconti et a ainsi réussi à obtenir le nom de duc de Milan.

La splendeur culturelle et artistique de la ville de Milan a été obtenue grâce à Ludovico il Moro, à la cour duquel Bramante et Léonard de Vinci ont travaillé. En 1802, Milan revient à Napoléon, qui se proclame premier roi d’Italie. En 1919, le mouvement fasciste s’installe à Milan, de nombreux monuments importants étant complètement détruits en raison des bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

 

5 attractions touristiques à découvrir

1.Le Dôme de Milan

Ce monument est riche en histoire, en détails et en curiosités. Il est considéré comme la troisième église catholique la plus importante du monde, après San Pietro au Vatican et la Cathédrale de Séville. La construction du Dôme a commencé en 1386 et s’est poursuivie pendant 500 ans, même si les blocs de marbre blanc utilisés pour la construction ont fait l’objet d’un entretien continu. Il faut savoir que le Dôme s’élève sur un territoire sacré, qui abritait d’abord le temple de Minerve. Vous pouvez être tirés dans le mysticisme qui se fait sentir à l’intérieur seulement en regardant tous les détails. 

En approchant de la façade, vous pouvez passer par l’un des portails en bronze construits en haut-relief. Vous trouverez un portail pour chaque côté du Dôme et un portail double pour le central. En entrant, vous verrez immédiatement à vos pieds une ligne de bronze le long de laquelle se trouvent des morceaux de tuiles avec les signes du zodiaque inscrits. Sur les côtés du bâtiment se trouvent une multitude de hauts vitraux et certains représentent des scènes de l’histoire, et d’autres ne servent qu’à donner un air imposant à l’ensemble du monument. L’un des plus beaux vitraux est celui du Jugement Dernier.

En continuant la promenade, vous découvrirez l’autel et le transept, un temple si grand qu’il pourrait être considéré comme une église indépendante. Sous les grands vitraux, vous pouvez remarquer les cryptes des personnalités les plus importantes de l’histoire de l’Italie : San Carlo Borromeo, Ariberto d’Intimiano, Gian Giacomo Medici. Avant de partir, vous remarquerez un grand sac, dont on dit qu’il ne tombe que lorsque la fin du monde arrive. Il ne faut pas manquer les 145 tours du Dôme, la plus haute abritant la Vierge Marie, qui est recouverte de feuilles d’or et a une hauteur de 4 mètres.

Si vous n’avez pas peur de monter à la hauteur avec l’ascenseur, vous pouvez choisir les escaliers pour atteindre le sommet du Dôme ! Quel que soit le choix, là-haut la vue vous époustoufle.

Billets et heures de visite :

  • Duomo Pass – montée avec l’ascenseur : vous avez accès à la Cathédrale, à la zone archéologique, aux terrasses, au musée du Dôme, à l’église Saint-Gothard et aux expositions – tous les jours de 09h00 à 19h00, la dernière entrée à 18h10. Le prix plein tarif est de 15 euros et de 7 euros tarif réduit pour les jeunes de 6 à 18 ans et pour les groupes religieux et scolaires.
  • Duomo Passmontée à pied : vous avez accès à la Cathédrale, à la zone archéologique, aux terrasses, au musée du Dôme, à l’église Saint-Gothard et aux expositions – tous les jours de 09h00 à 19h00, la dernière entrée à 18h10. Le prix plein tarif est de 20 euros et de 9 euros tarif réduit pour les jeunes de 6 à 18 ans et pour les groupes religieux et scolaires.
  • Culture Pass : vous avez accès à la Cathédrale, à la zone archéologique, au musée du Dôme, à l’église Saint-Gothard et aux expositions – tous les jours de 09h00 à 19h00, la dernière entrée à 18h10. Le prix est de 10 euros pour un billet plein et de 4 euros tarif réduit pour les jeunes de 6 à 18 ans et pour les groupes religieux et scolaires.
  • Cathédrale – tous les jours de 09h00 à 19h00, la dernière entrée à 18h10. Le prix plein tarif est de 5 euros et de 2 euros tarif réduit pour les jeunes de 6 à 18 ans et pour les groupes religieux et scolaires.
  • Terrasses – montée avec l’ascenseur : tous les jours de 09h00 à 19h00, la dernière entrée à 18h10. Le prix plein tarif est de 14 euros et de 7 euros tarif réduit pour les jeunes de 6 à 18 ans et pour les groupes religieux et scolaires.
  • Terrasses – montée à pied : tous les jours de 09h00 à 19h00, la dernière entrée à 18h10. Le prix plein tarif est de 10 euros et de 5 euros tarif réduit pour les jeunes de 6 à 18 ans et pour les groupes religieux et scolaires.
  • Musée du Dôme : tous les jours de 09h00 à 19h00, la dernière entrée à 18h10. Le prix plein tarif est de 5 euros et de 2 euros tarif réduit pour les jeunes de 6 à 18 ans et pour les groupes religieux et scolaires.

Les enfants jusqu’à 5 ans, les personnes handicapées et leurs accompagnateurs peuvent acheter des billets gratuits en ligne.

 

2. Galleria Vittorio Emanuele II

La Galerie Vittorio Emanuele II est connue sous le nom de « Salon de Milan », étant une galerie commerciale construite au XIXe siècle, qui abrite quelques-unes des boutiques les plus célèbres. La galerie est située entre deux points principaux de la ville : le Dôme et le Théâtre alla Scala.

Que pouvez-vous voir dans la Galerie ? Les boutiques des grandes maisons de couture comme Prada, Gucci et Louis Vuitton. Mais en plus de ces boutiques, vous trouverez également de nombreux restaurants et bars d’antiquités bien connus, comme le Caffè Biffi, fondé en 1867. Si vous faites attention, sur le sol de l’octogone central de la Galerie, vous trouverez le célèbre taureau, symbole de la cour de Savoie. Selon la légende, il porte chance de faire une pirouette sur le taureau avec le pied droit et les yeux fermés. Si vous faites cela le 31 décembre à 00h00, on dit que vous aurez de la chance toute l’année !

 

3. Théâtre alla Scala

L’un des théâtres les plus célèbres du monde, le Théâtre alla Scala a un aspect sobre à l’extérieur, mais l’intérieur il est d’une beauté antique, qui époustoufle tout touriste. Comme d’autres théâtres, le Théâtre alla Scala était à l’origine un casino, et en 1943, pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été bombardé. En 2004, après restructuration, il a été réinauguré, offrant au public le premier opéra lyrique joué en 1778 : L’Europe reconnue par Salieri.

Il faut savoir que l’un des plus célèbres compositeurs italiens, Giuseppe Verdi, a longtemps joué ses opéras au Théâtre alla Scala. De plus, le Théâtre cache un musée avec une grande collection de peintures, sculptures, costumes et bien d’autres objets précieux pour le monde de l’Opéra.

Billets et heures de visite

Heures de visite : 10h00 à 17h00

  • Open : 12 euros – valable pour une entrée à votre choix au cours d’une année, à tout moment.
  • Plein tarif : 9 euros
  • Tarif réduit : 6 euros – groupe d’au moins 15 personnes, étudiants et personnes de plus de 65 ans
  • Écoles : 3,50 euros
  • Gratuit : pour les enfants jusqu’à 12 ans, pour les personnes handicapées, le guide, les militaires et les abonnés du théâtre.

 

4. Château Sforzesco

Le château Sforzesco a été construit au XIVe siècle, étant aujourd’hui l’une des attractions touristiques les plus visitées, un véritable symbole de Milan. Au début de son histoire, il était une forteresse, et plus tard, il a été transformé dans un magnifique palais ducal. Bien qu’il ait d’abord appartenu à la famille Sforza, il est ensuite passé aux mains des Espagnols et des Autrichiens.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été détruit par les bombardements, les derniers travaux de restructuration étant finalisés en 2015. Dans le château se trouvent de nombreux musées intéressants : Musée Archéologique – section préhistoire et histoire ancienne, Musée Archéologique – section égyptienne, Musée d’Art Ancien, Galerie d’Art, Musée des Arts Décoratifs, Musée des Instruments de Musique et Musée du Mobilier et Sculptures en Bois.

Billets et heures de visite :

  • Entrée gratuite pour les cours intérieures : 7h00 à 19h30
  • Musées du Château des Sforza : ouverts du mardi au dimanche de 10h00 à 17h30
Billet plein tarif : 5 euros
Billet réduit : 3 euros (18-25 ans et personnes de plus de 65 ans)
Carte Musée Touristique – valable 3 jours : 12 euros

 

 

5. Cimetière monumental de Milan

Le cimetière monumental de Milan est l’un des musées qui contient des tombes de grande valeur artistique. Vous y trouverez des œuvres réalisées à partir du XIXe siècle jusqu’à nos jours. Le cimetière a été construit en 1866 pour regrouper en un seul lieu les cimetières insalubres de Milan. C’est un musée en plein air qui couvre une surface de 250 000 mètres carrés et qui est considéré comme une version réduite de la Colonne Trajane. A l’entrée du Cimetière, vous trouverez la « salle des célébrités », c’est-à-dire un lieu où se trouvent les tombes des personnalités les plus célèbres de l’histoire.

Billets et heures de visite :

  • Ouvert du lundi au dimanche, de 08h00 à 18h00, fermé le lundi.
  • Entrée gratuite

 

Le transport à Milan 

Le transport en commun à Milan n’est pas très cher et propose un horaire qui couvre toute la journée :

  • Métro : 4 lignes – M1 (arrêts près du Dôme de Milan et de San Babila), M2 (arrêts à la Gare Centrale de Milan), M3 (arrêts près de Dôme, à Via Montenapoleone et à la Gare Centrale), M4 – l’ouverture de cette ligne est prévue pour 2022;
  • Tram : traverse toute la ville de 4h30 à 2h30;
  • Bus : circule tous les jours entre 5h30 et 00h30.

En ce qui concerne les billets, des abonnements de 24 ou 48 heures et des cartes hebdomadaires peuvent également être achetés. Tous les billets sont valables aussi bien pour le métro que pour le tram et le bus. Ils peuvent être achetés dans les gares, dans les kiosques à journaux ou dans les bureaux de tabac.

  • Pour 90 minutes : 1,50 euros
  • Billet pour une journée complète : 7 euros
  • Carnet de 10 tickets : 13,80 euros
  • Billet hebdomadaire : 8,40 euros

Cuisine Milanaise

La cuisine milanaise traditionnelle se caractérise par les ingrédients de la région, mais en même temps, on peut toujours remarquer les influences culinaires de nombreux prédécesseurs (Celtes, Romains, Espagnols et Autrichiens). Les plats les plus recherchés par les touristes sont : le risotto alla milanese o allo Zafferano (riz milanais au safran), orecchia di elefante (oreilles d’éléphant) et le panettone.

Si vous voulez manger en ville, sachez que le quartier le plus cher est San Babila, suivi de Dom. Au lieu de cela, si vous ne voulez pas dépenser beaucoup d’argent, vous pouvez vous rendre à Chinatown, où les restaurants chinois proposent des prix accessibles à tous. Vous pouvez dépenser moins de 25 euros pour un déjeuner, mais la règle ne s’applique pas si vous préférez les restaurants de la Galleria Vittorio Emanuele II, où vous pouvez vous préparer à dépenser plus.

La meilleure période pour visiter Milan est mai-juin ou septembre-octobre. L’hiver est à éviter, car il pleut souvent et cela ne vous permettra pas de trop marcher. L’automne est un bon moment pour visiter en matière de shopping, s’il n’y a pas d’événements à ce moment-là.

Où dormir à Milan ?

Vous pouvez trouver des hôtels et des chambres d’hôtes à partir de 52 euros pour une chambre. Parmi les plus célèbres, citons : Hotel Metropoli à 2,9 km du centre, Cosy Apartment à deux minutes du Dom, Porta Garibaldi B&B à 1,9 km du centre. Si vous réservez 2-3 mois avant le voyage, vous pouvez trouver de bonnes affaires !

Si vous n’avez pas encore planifié vos vacances, qu’attendez-vous ? Bon voyage !

Vous pouvez aussi lire l’article en italienMilano – Top 5 obiettivi turistici da scoprire !

Lisez aussi :

Sources:

 257 total views,  3 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.