Les langues romanes et les 4 familles – des liens de parenté qui existent depuis des millénaires

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
les langues romanes, lenguas romances, limbile romanice, românicas, lingue romanze
Lisboa, Madrid, Paris, Roma - pexels.com, Bucareste - captura de ecrã do vídeo "Bucharest Drone 4k, Romania - Beautiful Aerial View", canal YouTube Travel Drone

Auteur: Claudia Salvi

Traduction: Mihaela Stanilescu

 

Découvrons ensemble quelles sont les langues romanes ! Quand on parle de « langues », on renvoie à une série de conventions phonétiques, morphologiques et lexicales indispensables pour la communication orale et écrite. Les langues sont classifiées en macro-groupes dénommés naturels-historiques, où la classification se fait sur la base de la réalisation de la faculté des langues dans des diverses communautés actuellement présentes dans le monde.

Une perspective sur les langues romanes

Pourtant, énumérer toutes les langues du monde est un processus complexe. Premièrement, il y a des aires linguistiques qui, jusqu’à présent, sont très peu étudiées et, deuxièmement, parce que la plupart du temps il est difficile d’établir si les langues similaires entre elles sont des variétés de dialectes de la même langue ou des langues autonomes. Comment sont nées les langues romanes ?

Quand on parle de langues romanes on renvoie à ces langues nommées néolatines qui, à leur tour, font partie du groupe plus vaste des langues indo-européennes. On appelle « langues romanes » les suivantes : la langue roumaine, la langue ladine, la langue italienne, la langue sarde, la langue française, la langue catalane, la langue portugaise et la langue espagnole. Le terme « roman » vient de l’adverbe latin « romanice » utilisé dans l’expression « romanice loqui », qui se traduit mot-à-mot par « roman » et qui signifie « parler comme les Romans ».

De cette façon, il est évident que les langues romanes sont les filles de l’expansion de l’empire Roman dans l’Europe : environ le 3ᵉ siècle AP. J.C., l’Empire était partagé de point de vue linguistique, entre l’occident de langue latine et l’orient de langue grecque. Les langues romanes sont donc l’évolution naturelle de la langue latine parlée. Quelles sont les langues romanes ? Les langues romanes actuelles sont classifiées de la sorte :

1. Ibères-romanes 

On y inclut les langues parlées dans la Péninsule Ibérique, donc, la langue espagnole et la langue portugaise, due à la forte identité minoritaire, qui garde sa variété linguistique comme principale. Les langues officielles dans l’Espagne reconnues par la constitution sont, excepté l’espagnole, la langue galicienne et la langue basque.

Les langues ibères-romanes ont été influencées, après la chute de l’empire Roman, par les invasions des peuples germaniques du Vᵉ siècle et puis par la conquête arabe à la suite de laquelle on a créé un sud chrétien et un nord musulman où l’influence linguistique arabe est encore ressentie par beaucoup de mots adaptés aux langues ibères-romanes.

2. Gallo-romanes

Aujourd’hui reste encore la langue française, langue dérivée de la langue d’oïl, mais on retrouve aussi la langue occitane, dérivée de la langue d’oc et la langue franco-provençale. La langue française a été, elle aussi, influencée par les langues germaniques suite aux invasions des Francs et des Wisigothes.

3. Italiennes-romanes 

On retrouve dans cette catégorie la langue italienne et la langue sarde, la dernière étant considérée une de plus proches langues romanes de latin, fait dû aux rares invasions sur ce territoire et, par conséquent, une moindre influence sur les langues. Après la chute de l’Empire Roman, L’Italie a été soumise, comme le reste des pays méditerranéens, aux invasions germaniques et Sardaigne en a été privée.

La situation spéciale de l’Italie est due à sa désintégration après la chute de l’Empire et à son unification de l’année 1961. Tenant compte de l’influence de divers pouvoirs étranger sur la péninsule tout au long des siècles, quelques régions ont développé une série de dialectes différents entre eux, et la langue italienne d’aujourd’hui vient de la langue vulgaire toscane.

4. Balkans-romanes

On retrouve dans cette catégorie la langue dalmate et la langue roumaine, dont la langue roumaine est encore utilisée, car la langue dalmate a été engloutie d’abord par le dialecte vénitien et puis par la langue croate. La langue roumaine, à côté de celle sarde, est considérée comme la plus directe descendance de la langue latine.

La linguistique est sans doute un domaine d’étude fascinant qui nous permet de connaître beaucoup de choses sur l’histoire d’un peuple et sur les rapports entre plusieurs peuples. En étudiant la naissance de l’origine des langues il est possible de comprendre combien d’importants ont été les échanges culturels pour la genèse des langues qu’on parle aujourd’hui.

Lisez également l’article en :

Lisez aussi les suivants articles sur les langues romanes :

 387 total views,  3 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *