Brescia – Un joyau de la Lombardie et une entière provence à découvrir

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Brescia
Foto: Pixabay.com
Traduction: Orăşanu Casian

La ville de Brescia est un joyau de la Lombardie, pleine d’histoire, d’art, de culture et nature, qui  vaut vraiment  d’être visitée. Brescia, avec la ville de Bergame, a été désignée Capitale de la culture. On a choisi ces deux villes parce qu’elles sont les plus touchées par la pandémie, donc pour les aider financièrement. 

Ici, vous pouvez lire un article sur la ville de Bergame et découvrir pourquoi les Italiens et les touristes aiment tant cette ville. 

L’histoire de Brescia 

Brescia a été fondée probablement vers les IIe et IIIe siècles par les Gallois. Pendant plusieurs siècles, la ville a été sous le contrôle des Romains, qui ont fait du « Brixia » un centre important d’expansion, utile pour le commerce. Puis elle a été sous le contrôle des Lombards, de la République de Venise. Dans Brescia on a lutté, avec succès, contre les Autrichiens pendant les Dix jours, la ville étant nommée « Lionne de l’Italie » par le poète Giosuè Carducci. On peut voir encore sur les immeubles les traces de la Seconde Guerre Mondiale et de l’attentat du 1974, à Piazza della Loggia. 

Que visiter à Brescia 

La première chose que vous devez visiter est le symbole de la Brescia : le Château, construit sur la colline Cidneo. Il est possible d’y arriver à pied, du centre. Il y a aussi le Musée des armes, qui préserve une des plus grandes collections européennes d’armes et armures anciennes.

 

Le musée est ouvert au public du mardi au dimanche, entre 10:00-18:00 ; un billet coûte 5 euros.

À l’intérieur du château, pendant l’été, différents espaces sont dédiés aux événements, ateliers, marchés et restaurants. Ici, on peut prendre l’apéritif en compagnie d’amis, tout en admirant la ville d’en haut. 

Brescia et le patrimoine UNESCO 

La ville de Brescia est incluse au patrimoine UNESCO grâce au complexe monastique de San Salvatore – Santa Giulia. Ici, les curieux et les passionnés d’histoire et d’art peuvent retourner à une autre époque, parmi les documents, les bijoux, les bronzes, les meubles, les peintures, les mosaïques, les machines et les ruines trouvés lors de fouilles. 

Programme et billets : 

  • du mardi au dimanche
  • 10:00-18:00, la dernière entrée à 16:30 
  • un billet coûte 10 euros, mais pour les enfants de 14-18 ans, ceux qui ont plus de 65 ans, les étudiants, les groupes et les écoles, le prix du billet peut varier entre 3 et 7,50 euros. Il est conseillé d’entrer sur le site www.bresciamusei.com pour les changements ultérieurs du programme et du prix. 

Brescia et un voyage dans l’histoire 

Après le Musée de Santa Giulia, vous pouvez manger dans un restaurant près du musée ou aller sur Via dei Musei vers le Temple de la triade capitoline (Capitolium), une partie de la Brixia romaine entre édifices modernes. Ici vous pouvez voir ce qui reste du temple construit en 73 après J.C., voulu par Vespasien. Les parties originelles sont en marbre blanc, celles reconstruites sont en terre cuite. 

À travers Via dei Musei, on arrive à l’intersection entre Salita della Memoria et Piazza Martiri di Belfiore; d’ici on va vers le centre de Brescia et de la Piazza Paolo VI. 

  • Palazzo del Broletto, le Vieux Dôme et le Nouveau Dôme sont trois édifices situés dans Piazza Paolo VI, qui vaillent la peine d’être visités.  
  • Le Vieux Dôme est ouvert du mardi au dimanche, entre 9:00-12:00 et 15:00-18:00. Le Nouveau Dôme est ouvert toute la semaine, entre 7:30-12:00 et 16:00-19:00. Ici on célèbre la Messe et les mariages. 
  • Puis, via la rue Via Trieste, on peut aller au centre, se promener sous les portiques, où il y a beaucoup de magasins, bars et restaurants, ou traverser la rue Dieci Giornate et aller à Piazza Vittoria. 
  • Rinoceronte sospeso est une création du Stefano Bombardieri, qui représente « La pesanteur du temps ». Si vous voulez admirer cette œuvre vous devez planifier une visite à Brescia cette année, car elle restera ouverte au public seulement deux ans. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Andrea Cappa (@andrea.cappa)

Dans Piazza Vittoria on organise aussi la très populaire Mille Miglia, une course de voitures d’époque, du monde entier, qui partent de Brescia, arrivent jusqu’à Rome puis reviennent à Brescia, parcourant environ 1600 km. Cette année, la course aura lieu du 15 au 18 juin. 

 

De là, vous pouvez vous rendre sur la Piazza Loggia, le point central de la ville, où il y a plusieurs bâtiments : 

1. Palazzo Loggia – un bâtiment imposant qui abrite l’administration municipale. Construit en marbre de Botticino, il a un portique à trois grandes arcades et deux fontaines. Il peut être visité gratuitement le matin et l’après-midi. 

2. Torretta dell’Orologio – construction au-dessus des arcades datant du XVe siècle qui représente les heures, les phases de la lune et les douze signes du zodiaque. Au-dessus de la tour, il y a une cloche en bronze ; sur celle-ci, les « macc de le ure » (en dialecte local, les « fous des heures »), deux figures de cuivre, battent les heures au marteau. 

3. Palazzo Monte di Pietà Vecchio – formé de deux bâtiments identiques reliés par une galerie qui mène à la Piazza Vittoria. 

4. Monumento alla Bella Italia – réalisé en marbre par Giovanni Battista Lombardi en 1864, il est dédié aux morts des Dix Jours de Brescia. 

Dans cette place et celles déjà mentionnées (Piazza Paolo VI et Piazza Vittoria), il y a des bars, des restaurants et des clubs qui vous accueilleront du petit déjeuner au dîner. Dans les rues et  les places voisines, chaque samedi matin se déroule le marché, une multitude d’étals où on trouve de tout, de la nourriture aux vêtements, à bon prix. 

…et l’art 

Si vous êtes passionné d’art, vous ne devez pas rater Pinacoteca Tosio Martinengo, qui abrite les collections de Paolo Tosio et Francesco Leopardo Martinengo.  L’accès libre au public du mardi au dimanche, de 10h00 à 18h00 avec dernière entrée à 17h00. Le prix du billet plein est de 8 euros, tandis que le tarif réduit varie de 3 à 6 euros. Pour plus d’informations, mises à jour et réservations, visitez le site www.bresciamusei.com

Brescia et la vie nocturne 

Si vous souhaitez profiter d’une soirée chic ou élégante, l’endroit idéal est Corso Zanardelli, le centre de la vie nocturne de Brescia, surtout le week-end. Ici vous trouverez des lieux élégants pour passer une agréable soirée avec de la bonne nourriture et de la musique. 

Le prix d’un cocktail accompagné de délicieux apéritifs à base de charcuterie, fromage, frites, olives, cacahuètes, pizza, est environ 10-12 euros, tandis qu’un déjeuner ou dîner varie de 12 à 40 euros par personne, selon le choix d’un menu complet ou de plats. 

Ici, vous devez goûter Pirlo, l’apéritif de Brescia par excellence.

..une province à découvrir 

La province de Brescia est pleine d’endroits merveilleux à visiter, capables de satisfaire les caprices et les désirs de chacun. Voici une courte liste : 

1. Sirmione et le Château Scaligero : à 35 minutes en voiture de Brescia, Sirmione est un village près du lac de Garde qui offre aux touristes art, culture, plages et beaucoup de détente grâce à ses spas. Ne pas manquer le Château Scaligero. En achetant un billet complet de 14 euros, vous pourrez visiter le Château Scaligero, les Grottes de Catulle et la Villa Romana di Desenzano (située à Desenzano del Garda, à 20 minutes en voiture de Sirmione). A noter également la piste cyclable du lac de Garde, en certains lieux surplombant le lac, à vous couper le souffle dans tous les sens ! 

2. Le lac d’Iseo et Franciacorta : à 30 minutes en voiture de Brescia, de nombreux villages bordent le lac. Ce dernier abrite la plus grande île lacustre d’Italie, Monte Isola, définie comme l’un des « plus beaux villages d’Italie », accessible en ferry. Aussi, les Bancs Géants sont beaux et spéciaux, offrant des vues spectaculaires et accessibles par des sentiers plus ou moins difficiles. La province de Brescia est également connue pour ses vignes à partir desquelles la Franciacorta DOCG, connue dans toute l’Europe, est obtenue. 

3. Le lac d’Idro et la Vallée Sabbia : le lac d’origine glaciaire moins connu que les autres lacs de Lombardie, abrite la commune d’Anfo, gardienne de la Rocca. Cette forteresse grandiose, datant du XVe siècle, a été agrandie à l’époque napoléonienne et comprend actuellement des murs, des casernes et des tours.

Le majestueux monument Rocca d’Anfo peut être visité, vous pouvez choisir entre trois parcours différents et le billet coûte 6 euros pour les enfants et 12 euros pour les adultes. La Vallée Sabbia englobe les territoires de la partie nord-est de la province de Brescia et comprend diverses municipalités riches en histoire, culture, gastronomie et dans lesquelles la nature se révèle resplendissante. 

4. Val Camonica : représente la partie nord de la province de Brescia. C’est une vallée connue pour ses nombreuses pistes de ski, ses sentiers de randonnée, dont certains peuvent être parcourus à vélo, et ses parcs naturels. Elle est  nommée la Vallée des Signes parce que ses territoires sont riches en témoignages remontant à différentes périodes historiques, de la préhistoire jusqu’à la Première Guerre Mondiale. 

5. La Vallée Trompia : la plus petite des trois vallées de la province de Brescia, connue pour ses mines et l’ancienne tradition du travail du fer. 

La province de Brescia offre de nombreuses activités même en hiver : les amateurs de sports d’hiver peuvent vivre des journées pleines d’adrénaline et de divertissement dans des endroits comme Maniva, Ponte di Legno et Passo del Tonale, grâce aux nombreuses installations de ski qui accueillent chaque année des milliers de touristes. 

 

 

De plus, Brescia est facilement accessible en train ou en voiture : elle est à 100 km de Milan, 70 km de Vérone et 50 km de Bergame. Grâce à sa position stratégique, la gare de Brescia est reliée aux principales villes du nord de l’Italie, à la Suisse et est la gare de départ de nombreux trains vers le centre et le sud de l’Italie.

La ville est également desservie par le métro et un réseau dense de bus qui vous permettront de rejoindre facilement toutes les parties de la ville. Enfin, en ce qui concerne les hôtels, dormir à Brescia coûte environ 60 à 200 euros la nuit pour deux personnes, selon la saison, le confort recherché et la proximité du centre-ville. 

  • Vous êtes déjà allé à Capri? Sinon, nous vous invitons à lire notre article sur cette ville.

Sources : 

 259 total views,  3 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *