3 sous-cultures des jeunes d’aujourd’hui

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
sous-cultures, L'amour, iubirea moderna, Ziua prieteniei, friendship, hands, union-2156174.jpg
Pixabay.com
On vit dans une société qui évolue constamment et ceux parmi lesquels ces changements sont les plus visibles sont les jeunes. L’apparition de nouveaux réseaux sociaux a mené à une classification distincte entre certains groupes d’adolescents, basée sur leurs intérêts et surtout sur leur esthétique. Donc l’internet a rendu possible l’affichage des sous-cultures des jeunes préexistantes, mais aussi la formation de nouvelles sous-cultures des jeunes.

Quand il s’agit de jeunes, ils sont la catégorie la plus susceptible aux changements et ils les acceptent beaucoup plus facilement. Ainsi que, les jeunes d’aujourd’hui s’affichent sur l’Internet en ayant des personnalités de plus en plus diverses et excentriques.

Voici 3 sous-cultures des jeunes d’aujourd’hui :

1. Les e-boy et les e-girls

Cela est un type de sous-culture qui a émergé et évolué exclusivement en ligne, comme d’autres sous-cultures de jeunes, notamment sur le réseau social TikTok à la fin de 2018 et le début du 2019. Les trends sur cette plateforme ont aidé à la populariser comme c’est le cas d’autres sous-cultures des jeunes.

Les termes e-girl et e-boy sont souvent utilisés de manière péjorative ou au moins avec une note de sarcasme ou d’ironie comme c’était le cas avec le terme hipster en 2006. Le terme e-girl existait déjà sur Urban Dictionary, mais avec l’augmentation de sa popularité, le mot a acquis de nouvelles significations. Malgré cela, les connotations restent assez négatives.

On pourrait dire que le look d’un e-boy et surtout d’une e-girl a été inspiré par l’esthétique du Tumblr, une plateforme de blogs qui était très populaire en 2013-2016, mais aussi par l’anime. Un adepte de cette sous-culture est perçu comme une personne soft avec des caractéristiques physiques angéliques même si elle paraît vieille et jeune à la fois.

Le look typique se compose par des cheveux colorés, des T-shirts à rayures et des vêtements noirs avec des chaînes et des harnais. Ils portent du maquillage lourd et du blush rose sur le nez et les joues et parfois avec de petits cœurs sous les yeux.

2. Les filles VSCO ou VSCO girls

On pourrait dire que par rapport à d’autres sous-cultures, cela n’a été qu’une tendance qui n’a pas duré longtemps, mais elle mérite d’être mentionnée en raison de la popularité qu’elle a gagné en 2019. Le nom VSCO vient de l’application de retouche photo VSCO.

Contrairement à d’autres sous-cultures de jeunes, aujourd’hui il n’y a plus d’adeptes de cette sous-culture et presque tous les internautes se moquent de lui. La plupart des adolescents décriraient une fille VSCO comme une adolescente ordinaire qui n’a pas une personnalité authentique.

Le look caractéristique pour les filles VSCO se compose par des T-shirts surdimensionnés, d’un sac à dos de la marque suédoise Fjallraven et d’une bouteille Hydro Flask recouverte d’autocollants. Leurs cheveux étaient toujours pris dans un scrunchy et elles portaient souvent des tours de cou de coquille puka, les fameux puka shell chokers.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by ANNES MEADOW (@shopannesmeadow)

On constate que la cause pour laquelle elles militaient, la sauvegarde de la planète de la pollution, était en contradiction avec le fait que tout ce qu’elles portaient et achetaient était des choses chères. C’est donc la raison pour laquelle la plupart des internautes ne croyaient pas en leur authenticité et déclaraient souvent qu’elles utilisaient une cause importante, celle liée à l’écologie et à la pollution, comme une tendance pour gagner de la popularité sur l’Internet et pas comme une cause réelle.

Cependant, certains disent qu’être une fille VSCO a toujours été une sorte de blague. C’est vrai que par rapport à d’autres sous-cultures des jeunes, cela est actuellement utilisée dans des contextes amusants.

3. Dark academia

Cette sous-culture, comme d’autres sous-cultures des jeunes, n’est pas nouvelle, mais elle a gagné du terrain grâce au TikTok et particulièrement grâce au BookTok, la partie de TikTok où les gens discutent sur de la littérature et notamment sur les personnages fictifs de séries ou de films. Elle est l’une des sous-culture qui sont devenues populaire vers 2019, mais le concept dark academia est devenu connu sur Tumblr vers 2015.

Le dark academia est basée sur la poursuite de la découverte de soi mais aussi sur une passion générale pour la connaissance et l’apprentissage. Cette sous-culture a été également influencée par la culture européenne bourgeoise du XIXe siècle, la poésie, la littérature classique et la mode d’Europe occidentale.

Les adeptes de cette sous-culture s’habillent souvent dans des couleurs sombres comme le noir, le marron foncé, le vert forêt et le bordeaux, en combinaison avec des couleurs comme le crème. Le style est caractérisé par des trenchs, des gilets en tricot, des cravates et des chaussettes hautes avec des jupes plissées courtes pour les filles.

Outre les vêtements sombres, l’élément dark de cette sous-culture vient aussi de l’idée de mystère, des livres reliés en cuir et des bibliothèques obscures qui sont fréquemment associés avec cette esthétique. Des romans tels que la série Harry Potter ont contribué à la consolidation de cette esthétique sur l’Internet, mais la façon dont cette sous-culture est perçue par quelqu’un reste plutôt subjective. 

A mesure que les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés et que leur influence augmente, ce type de division continuera à se produire chez les jeunes, avec parfois des effets positifs, parfois non.

Si vous avez aimé lire sur les styles vestimentaires de ces sous-cultures, vous pouvez également lire sur 8 des styles de vêtements pour femmes les plus populaires.

Sources :

 

 390 total views,  5 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.